MON PANNIER

Votre panier est vide

ANNUAIRE DES ASSOCIATIONS
06 73 42 14 17

Robes médiévales

Robe-XVeme
Robe 'Anne Boleyn'
129, 00 €
Robe-XVeme

Robe 'Anne Boleyn'

Blanc 
129, 00 €
En stock !
Robe-Médiévale-Rouge-Blanc
Robe médiévale
59, 00 €
Robe-Médiévale-Rouge-Blanc

Robe médiévale

Noir et Vert Rouge Rouge et Ecru Vert et Ecru 
59, 00 €
En stock !
Robe-Viking-Noire
Robe médiévale avec manches droites
49, 00 €
Robe-Viking-Noire

Robe médiévale avec manches droites

Blanc Ecru Noir Rouge 
49, 00 €
En stock !
Robe-Médiévale-Manche-Longue
Robe médiévale avec manches trompette
49, 00 €
Robe-Médiévale-Manche-Longue

Robe médiévale avec manches trompette

Bleu Ecru Vert 
49, 00 €
En stock !
Robe-Médiévale-Gothique-Noire
Robe médiévale deux couleurs
59, 00 €
Robe-Médiévale-Gothique-Noire

Robe médiévale deux couleurs

Noir et Rouge Noir et Vert 
59, 00 €
En stock !
Robe-Médiéval-Noire
Robe médiévale en viscose
49, 00 €
Robe-Médiéval-Noire

Robe médiévale en viscose

Noir 
49, 00 €
En stock !
Robe-Renaissance
Robe médiévale Josephine
65, 00 €
Robe-Renaissance

Robe médiévale Josephine

Noir 
65, 00 €
En stock !
Robe-Médiéval-Brun
Robe paysanne
34, 00 €
Robe-Médiéval-Brun

Robe paysanne

Brun Ecru Noir Vert 
34, 00 €
En stock !
Surcot-Médiéval
Surcot
30, 00 €
Surcot-Médiéval

Surcot

Bleu Brun Miel 
30, 00 €
En stock !

Les robes au Moyen Âge

Ce mot désigne tout un vêtement complet, depuis la chemise jusqu’au surcot, au peliçon et manteau ;
mais, en bien des cas, l'une des parties de 1’habillement, et alors il ne s’applique qu’aux vêtements longs.
On appelait coupeur de robes , les tailleurs, et ceux-ci fournissaient un vêtement complet composé de plusieurs pièces : chemise, jupe, cotte, bliaut, peliçon, surcot , manteau.

Les chemises sont désignées par « robe linge », les vêtements de deuil par « robes de corps ».

Des les premières années du XIIème siècle, les robes des femmes, sous le bliaut, sont attachées à la taille avec des ceintures, et les corsages collants aux flancs, ne sont plus de mise.
La robe des hommes, sous le bliaut, est aussi, vers la même époque, ample et serrée a la taille par une ceinture étroite.

La robe de dessus des femmes, pendant le XIIème siècle, était fendue par devant jusqu’a 10 à 15 centimètres du cou.
Vers 1220, ces robes ne sont plus fendues que de 4 ou 5 centimètres, et un bouton ou une petite agrafe réunifies deux angles ;
ce n’est que par exception que ces robes sont fendues très bas jusqu’a l’estomac et retenues lâchement par en haut.

Cette mode ne convenait guère qu’aux femmes legères et ne parait pas avoir été adoptée par les dames.
Les robes des femmes, pendant les XIème et XIIème siècles, n’étaient point décolletées.
Les épaules étaient toujours cachées, et l’on n’entrevoyait, entre les bords antérieurs de la robe et du bliaut, que la racine du cou;
à peine le milieu de la gorge par la fente que laissaient entre elles les riches passementeries bordant l’encolure.
La coutume de décolleter les robes des femmes ne parait pas avoir été admise avant la fin du XIIIème siècle.
Qui sommes-nous ?
Paiement sécurisé
CGV
Livraison
Contact