MON PANNIER

Votre panier est vide

ANNUAIRE DES ASSOCIATIONS
06 73 42 14 17

Pendentifs médiévaux homme

Pendentif-Celtique
Celtique
9, 00 €
Pendentif-Celtique

Celtique

9, 00 €
En stock !
Chainette-Noir
Chaînette Noire
9, 00 €
Chainette-Noir

Chaînette Noire

9, 00 €
En stock !
Pendentif-Croix-Celtique
Croix Celtique
9, 00 €
Pendentif-Croix-Celtique

Croix Celtique

9, 00 €
En stock !
Croix-Celtique-Ronde
Croix Celtique ronde
9, 00 €
Croix-Celtique-Ronde

Croix Celtique ronde

9, 00 €
En stock !
Croix-avec-Crane
Croix Crâne
9, 00 €
Croix-avec-Crane

Croix Crâne

9, 00 €
En stock !
Pendentif-Dague
Dague
9, 00 €
Pendentif-Dague

Dague

9, 00 €
En rupture! (délais: 2 semaines)
Pendentif-Epee
Épée
9, 00 €
Pendentif-Epee

Épée

9, 00 €
En stock !
Pendentif-Hache
Hache
9, 00 €
Pendentif-Hache

Hache

9, 00 €
En stock !
Roue-de-la-Destinee
Roue de la Destinée
9, 00 €
Roue-de-la-Destinee

Roue de la Destinée

9, 00 €
En stock !
Talisman-Templier
Talisman avec croix de gueules
9, 00 €
Talisman-Templier

Talisman avec croix de gueules

9, 00 €
En stock !
Talisman-Runique
Talisman Runique
9, 00 €
Talisman-Runique

Talisman Runique

9, 00 €
En stock !

L"orfèvrerie selon Leduc

Avant la conquête romaine, les Gaulois travaillaient les métaux, fer, or, argent et cuivre, avec assez d'adresse;
leur procédé consistait à couler des lingots dans des moules de terre cuite et à les battre de manière à leur donner la forme convenable.
On a trouvé, dans les fouilles récentes, un grand nombre de bijoux de fabrication gauloise, tels que colliers, anneaux, plaques, bagues, ceintures, bracelets, agrafes, dont quelques-uns attestent déjà un certain goût.

La domination romaine ne fit que développer cette industrie essentiellement nationale; car même les bijoux dits mérovingiens n'ont aucun rapport, suivant Violîet-Leduc, avec les bijoux romains ou gallo-romains de la fin de l'empire.

On sait qu'aux temps antiques les plus reculés, l'orfèvrerie était florissante, il n'est guère de récit ancien qui ne mentionne les bijoux, et chaque jour encore la découverte d'objets précieux, dans les ruines ou les tombeaux, vient attester à quel haut degré de perfection le travail de l'or et de l'argent était porté chez des peuples depuis longtemps éteintes.

Sous l'empereur Constantin, le triomphe de la religion chrétienne, en favorisant la décoration intérieure des édifices consacrés au culte, imprima un nouvel essor au développement de ce bel art.

Les papes successeurs de saint Sylvestre (lequel avait provoqué les libéralités de Constantin) continuèrent à entasser dans les églises de Rome les plus somptueuses pièces d'orfèvrerie et les plus massives.

Symmaque (498 à 514), à lui seul, selon un calcul de Seroux d'Agincourt, aurait enrichi le trésor des basiliques de 130 livres d'or et de 1,700 livres d'argent, formant la matière des objets le plus délicatement travaillés.
Qui sommes-nous ?
Paiement sécurisé
CGV
Livraison
Contact